Je vais dire quelque chose qui n’est pas forcément admis dans le monde de la psychologie et de l’accompagnement : il est normal et légitime de vouloir en savoir plus sur son accompagnant. Qui a fait l’expérience d’être accompagné par un professionnel sait que les qualités humaines d’un accompagnant sont presque aussi importantes que ses compétences professionnelles. Penser qu’on peut accompagner de façon entièrement neutre, c’est un mythe. La neutralité absolue, ça n’existe pas dans l’accompagnement. Alors à quoi bon faire semblant qu’on est quand même neutre ? Comme vous, je suis un humain, comme vous, j’ai un certain regard sur les choses et, comme vous, j’ai un parcours et une histoire de vie bien spécifiques. Votre histoire vous amène à venir me voir, la mienne m’a conduit à vous accompagner. On est à égalité. Évidemment, qu’on n’a pas besoin de tout se dire. Cependant vous, vous allez me dire pourquoi vous venez me voir. Il est donc légitime que vous ayez à disposition quelques-uns des éléments qui m’ont, moi, amené à faire le choix de vous accompagner.

⬇️ Fragments d'histoire(s) d'un hypno ⬇️