Foire aux questions

Oui ! Tout le monde est réceptif à l’hypnose. Par contre, tout le monde ne rentre pas forcément dans le même état d’hypnose, au même rythme et de la même manière. Mon travail, c’est justement de m’adapter à vous pour que vous puissiez trouver votre porte d’entrée vers l’état d’hypnose.

Si vous voulez la version longue avec vulgarisation scientifique : cliquez ici.

On ne peut pas savoir à l’avance de combien de séances d’hypnose vous allez avoir besoin pour dépasser votre problématique ou pour atteindre votre objectif : les paramètres sont trop nombreux pour être précis. Et c’est une bonne chose : ça veut dire que vous n’êtes pas une machine. 

Pour certaines personnes ce sera deux séances, pour d’autre ce sera cinq : ça dépend !

Pour ma part, je travaille le plus souvent possible avec des objectifs précis. Que ce soit avec moi ou un autre accompagnant : si, après quelques séances, les objectifs précis que vous avez déterminez ensemble n’avancent pas : permettez-vous de changer d’accompagnant. 

 ➡️ Cliquez-ici si vous voulez regarder la vidéo : Quatre conseils pour choisir son hypnologue (ou hypnothérapeute)

Non, rassurez-vous ! L’hypnose n’est pas une perte de contrôle, au contraire : c’est justement un moyen de reprendre du contrôle sur ce qui échappe à la volonté consciente.

Cliquez ici pour regarder ma réponse vidéo détaillée.

Pour résumer, sur le plan légal, il n’y a aucune différence. Mieux vaut regarder le cursus de formation et la communication de votre hypno- plutôt que son titre professionnel.

Toutefois, il existe quand même quelques petites différences. Si vous voulez en savoir plus, j’ai écrit un article sur la question juste ici.

*Le mieux reste toujours de me contacter : c’est avec plaisir que je répondrai personnellement à vos questions.